La conduite riche en adrénaline : les routes les plus dangereuses au monde

Il vaut mieux tenir certaines choses à distance. À une distance sûre. Les routes que vous êtes sur le point d’observer sont bien à couper le souffle, mais elles vous essouffleront vite si vous vous retrouvez à devoir y conduire. Ce n’est qu’après avoir retrouvé une sécurité relative que vous réaliserez que vous avez retenu votre souffle tout au long du voyage.

Ces routes sont si dangereuses que bien des gens ne prendront pas le risque d’y conduire. Mais pour cela, il faut savoir à l’avance qu’elles existent. Que se passe-t-il si vous êtes en voyage et tombez dessus par hasard ? Est-ce que vous ferez demi-tour, ou est-ce que vous souffrirez en silence, retenant votre souffle en conduisant tout au long des dangers et hauteurs paralysantes, vous sentant aussi vulnérable qu’il est possible pour un humain ?

Des États-Unis à la La Chine et au Pakistan, voici les voies et autoroutes les plus dangereuses au monde, nécessitant un courage immense pour y voyager. Une seule question demeure : est-ce que vous prendriez le risque ?

Chine : Le tunnel de Guoliang

Que de décors incroyable on trouve en Chine, qu’ils soient naturels ou créés de la main de l’homme. Certains de ces lieux sont véritablement à couper le souffle. Voyez par exemple le célèbre tunnel de Guoliang dans la province du Henan qui traverse les caves de la montagne et peut faire battre votre cœur un million de fois à chaque seconde.

Source: Shutterstock

Cette route terrifiante a été construite le long d’une crête montagneuse en ne laissant quasiment aucun espace entre la paroi et la falaise. De façon incroyable, la route a été construite par seulement 13 personnes et est utilisée depuis seulement 40 ans environ !

Bolivia : La route des Yungas

Cette route est bien connue pour son danger, reconnu par les accros à l’adrénaline du monde entier. Le bilan des victimes est remarquable avec environ 300 morts : cette route n’est pas une blague ! La plupart des décès ont eus lieu lorsque les voyageurs venaient de La Paz en Bolivie et étaient en route pour Corocio. Cette route fait 69 kilomètres de long et il ne vaut mieux pas avoir un estomac fragile.

Source: editorchoice

Cette route a récemment été modernisée – ce qui était un chemin a été transformé en une route plus moderne et plus lisse. Il était temps, car même des pettes secousses pouvaient éjecter les voyageurs ! N’oubliez pas : la priorité, c’est la sécurité. Changez votre itinéraire !

La route suivante ne devrait pas être accessible au public !

Sibérie : le pont Kuandinsky

Il est incroyable que certaines de ces routes soient même accessibles au public. Mais c’est bien le cas de celle-ci. Il s’agit probablement d’un des ponts les plus terrifiants en existence. L’absence totale de structure signifie que vous vous retrouvez littéralement à la lisière entre la vie et la mort. Et une chose est certaine : il vaut mieux avoir une bonne raison de passer ce pont.

Source: RT

D’après les sources locales, seulement 35 personnes ont réussi à passer ce pont depuis qu’il a été construit ! Nous ne pouvons qu’espérer que ce camion a fait parti des 35…

Népal : la Karnali Highway

En général, les autoroutes à une seule voie sont loin d’être agréables. Elles ne laissent aucune marge d’erreur. Imaginez maintenant une autoroute à une seule voie qui s’enroule autour d’immenses montagnes. Cette route fait partie de celles sur lesquelles vous ne remarquez qu’une fois que vous la laissez derrière vous que vous avez retenu votre respiration tout du long.

Source: Chapter Travel

La Karnali Highway encercle les montagnes du Népal. C’est là que se trouve la plus haute montagne au monde (le mont Everest). Le Népal a plus d’une route sur laquelle le plus courageux d’entre nous ne voudrait pas s’aventurer. Cette autoroute en particulier est si dangereuse qu’il est interdit d’y conduire après le coucher du soleil.

Afghanistan : la route de Kabul-Jalalabad

La route de Kabul-Jalalabad, qui fait 143 kilomètres de long, se situe à Jalalabad en Afghanistan. La section la plus dangereuse est celle qui suit le cours de la rivière de Kaboul. Cette route est constituée de nombreux tournants étroits et de falaises rocheuses.

Source: Slapped Ham

Une grande partie de celle-ci n’a aucune barrière de protection, et on se demande : comment est-ce que cela peut être légal ? Comme vous pouvez le voir sur la photo, il en faut très peu pour être fini. Et une fois que vous êtes coincé là, impossible de revenir en arrière ! Croisez les doigts…

France : le col de Turini

Cette route montagneuse française se situe à 1,6 kilomètre au-dessus du niveau de la mer et est considérée comme l’une des plus belles routes panoramiques au monde. Cette route serpente tellement qu’elle nécessite un haut niveau de précision de la part des conducteurs. Et si vous avez la malchance d’y conduire lorsque le temps est mauvais, le niveau de difficulté augmente encore.

Source: Wonderful Roads

C’est sur le col de Turini qu’a lieu un grand moment du rallye automobile Monte-Carlo, où vous pouvez regarder d’extraordinaires voitures passer à toutes vitesses sur les tournants de cette route. Il n’est pas surprenant qu’elle soit très prisée par certains des meilleurs conducteurs de tous les temps.

La route suivante n’est pas couverte par les compagnies d’assurance !

Nouvelle Zélande : la route de Skippers Canyon

La Nouvelle Zélande, bien connue pour la trilogie du Seigneur des Anneaux. Le paysage y est spectaculaire et ce pays est extrêmement populaire auprès des aventuriers. Et si vous êtes vraiment en quête d’aventure, vous devriez peut-être louer une voiture et aller conduire sur cette route.

Source: Listamaze

La route de Skippers Canyon n’a qu’une seule voie et a été conçue pour permettre aux habitants de l’île d’atteindre le sud de celle-ci. Et bien que cette route ait été construite il y a plus de 140 ans, elle n’a toujours pas été rénovée. Que vous le croyez ou non, les compagnies d’assurance ne couvrent pas les voyages effectués sur cette route. En conséquence, si vous n’êtes pas accro à l’adrénaline, je ne vous conseillerais pas de vous y rendre.

Le réseau des routes de l’Himalaya

Parfois, c’est seulement le trajet pour atteindre le sommet de la montagne qui est absolument terrifiant. Mais ce n’est pas le cas ici, puisque cette route située dans l’Himalaya est tout aussi effrayante une fois que l’on est arrivé au sommet ! Vous n’y trouverez pas de barrière de sécurité, et la route serpente entre des rochers en voie d’effritement et des précipices abruptes.

Source: editorchoice

Il est conseillé aux touristes de passage ici de ne pas prendre cette route sans guide, même si les guides ne peuvent pas vous garantie un voyage sans accident.

La route suivante est plus près de chez nous mais tout aussi effrayante !

Alaska : La James W. Dalton Highway

Repartons vers l’ouest pour visiter l’Alaska. Oui, cette fois-ci la route n’est pas en montagne. Cela peut nous donner un sentiment de sécurité après tous ces voyages en altitude, non ? Ne vous faites pas avoir par l’absence de falaise et de précipices – cette route n’en est pas moins dangereuse. Pourquoi ? Car vous ne trouverez personne à des kilomètres à la ronde.

Source: YouTube

S’il fait mauvais, presque personne n’y circule. Si vous avez un accident ou si vous vous retrouvez en panne d’essence, tant pis pour vous. Vous n’aurez accès à aucun service aux alentours pour vous aider. Et sans lampadaires ni réseau téléphonique, qui sait combien de temps vous devrez attendre.

Chili : Ruta Nacional 5

Voici une autre route dont le danger ne tient pas à l’altitude. Cette route chilienne est simplement si inintéressante et ennuyeuse que les conducteurs s’endorment au volant.

Source: Wikimedia Commons

Mis à part cela, le climat de la région a tendance à produire une brume qui efface le paysage : un brouillard aveuglant.

La route suivante est également au Chili et bien qu’elle soit complètement différente elle est tout aussi terrifiante !

Chili/Argentine : le Paso de Los Libertadores

Sur la frontière entre le Chili et l’Argentine, vous trouverez une route sinueuse qui monte jusqu’ à 3500 mètres d’altitude. C’est la route pour se rendre dans les Andes – l’une des plus belles chaînes montagneuses au monde.

Source: Wikimedia Commons

Cette route est extrêmement intimidante. La photo représente la section que l’on appelle “Les escargots” est qui est constituée de 20 virages sur cette brève distance. Si vous conduisez en hivers, il y a des chances que vous serez blanc de trouille jusqu’à la fin.

Taiwan : la route de Taroko Gorge

La route de Taroko Gorge est considérée comme étant l’une des routes les plus dangereuses de Taiwan. Elle est pleine de tours et détours, de virages en épingle et de passages étroits qui nécessitent des conducteurs chevronnés.

Source: Cycling Challenge

Cette route est souvent utilisée par des cyclistes qui doivent éviter la circulation en sens inverse. Malheureusement chaque année des cyclistes et des piétons sont heurtés par des conducteurs inexpérimentés.

À venir – une route aux Philippines sur laquelle bien des touristes doivent passer !

Les Philippines : route Halsema

La route Halsema dans les Philippines est l’une des plus dangereuses du pays en raison des glissements de terrain fréquents et de son terrible entretien. Chaque année, au moins un ou deux bus quittent la route.

Source: Blog do breno

Pire encore, c’est l’une des seules routes pour se rendre à Sagada – un lieu populaire auprès des touristes. Des milliers de touristes risquent leur vie pour atteindre leur destination.

Hawaii : la route de Kahekili

La route de Kahekili est une route goudronnée à une seule voie circulant entre des rochers d’un côté et une falaise abrupte de l’autre. Elle fait 32 kilomètres pour aller de Kapalua à Wailuku.

Source: Ottsworld

Cette route a été entièrement repavée mais les nouveaux conducteurs devraient l’éviter. Bien qu’elle soit goudronnée, les chutes de pierre peuvent être un problème à divers endroits.

Vous comptez visiter la Savoie sous peu ? Pensez à suivre le parcours panoramique suivant… si vous l’osez.

France : le col du Chaussy

Le col du Chaussy est l’une des routes panoramiques les plus belles au monde, mais la beauté peut être trompeuse. Cette route serpente autour d’une haute montagne avec des tournants abrupts et des dénivelés importants.

Source: My Cycling Challenge

Elle n’est peut-être pas aussi dangereuse que les auteurs, mais les autorités locales s’assurent qu’elle soit bien goudronnée et protégée par une barrière de sécurité. Elle n’est pas pour ceux qui ont le vertige !

La Chine : la route de montagne de Tianmen Shan

Les virages en épingle à cheveux de cette route chinoise peuvent être vertigineux pour les conducteurs de cette région. Il est donc conseillé de la laisser à ceux qui sont suffisamment expérimentés. Située dans le parc national du mont Tianmen, son parcours atteint plus de 900 mètre d’élévation en moins de 10 kilomètres.

Source: Street Cred

Il est possible d’atteindre le sommet de la montagne sans conduire, grâce à un téléphérique, le plus long au monde, d’ailleurs.

La prochaine route est dangereuse en raison des habitants locaux plus que tout autre chose !

Maroc : les Gorges du Dadès

Comme vous pouvez le voir, cette route est correctement pavée et peut être relativement sans danger tant que vous faites attention aux tournants. Mais ce n’est pas la route par elle-même qui rend ce trajet effrayant…

Source: Cycling About

Ce sont les locaux qui présentent un danger ! Les conducteurs marocains sont connus pour être des conducteurs téméraires, particulièrement ceux qui conduisent souvent le long des Gorges du Dadès. Alors tout en étant un conducteur attentif sur la route, faites particulièrement attention aux autres véhicules !

Italie : la route de la côte amalfitaine

Voici une autre route sur laquelle on doit se rappeler que les apparences sont souvent trompeuses. C’est l’une des autoroutes les plus admirée en raison de son dessin : cette route vous emmène le long de la côte italienne d’Amafi à Scala et Vietri Sul Mare.

Source: Mega Cursio

Bien qu’elle ait été conçue avec une infrastructure sécurisée, ce sont les éboulements et les falaises abruptes qui la rendent plus effrayante que plaisante.

Si vous voulez visiter l’Inde, faites attention à la route suivante !

Inde : la route de Leh-Manali

Si vous vous êtes toujours demandé quelles étaient les routes les plus hautes au monde, voici la route de Leh-Manali en Inde. En moyenne, son altitude est de plus de 5000 mètres ! Y conduire vous coupera le souffle en raison du manque d’oxygène dans l’air ambiant.

Source: Easy Counter

En plus de manquer d’air, vous y trouverez également de la glace et de la boue qui pourront facilement vous faire dévier de votre trajectoire si vous allez juste un peu trop vite. C’est pour cela qu’il n’est pas recommandé d’y conduire, à moins que vous n’ayez absolument pas le choix.

Colorado : la San Juan Skyway

Cette section de la San Juan Skyway fait partie de la Million Dollar Highway à l’ouest du Colorado. De Silverton à Ouray, certaines zones n’ont aucune barrière pour vous empêcher de tomber de la falaise.

Source: YouTube

C’est une route sur laquelle il est recommandé de conduire de jour. Une seule mauvaise manœuvre pourrait s’avérer mortelle.

Inde : le col de Zoji La

Les gens aiment prendre la route scénique pour profiter du panorama. Mais sur une route comme celle-ci, il est impossible de ne pas regarder ce qui est juste en face de vous ! Le col de Zoji La qui va de l’état du Jammu à celui du Cachemire monte jusqu’à 3300 mètres d’altitude.

Source: Amazing Inde Blog

De nombreux touristes prennent cette route juste pour le plaisir du risque. Mais pour les locaux, elle fait simplement partie de leurs trajets quotidiens. Que vous soyez un touriste ou un résident, restez aussi près que vous le pouvez du flanc de la montagne !

Italie : le col du Stelvio

L’Italie a de nombreuses routes scéniques et effrayantes. Le col du Stelvio dans les Alpes vous amène dans une zone un peu moins élevée de la région. Mais ce n’est pas un trajet facile.

Source: Bormeobike

La difficulté du parcours tient aux nombreux tournants délicats en épingle à cheveux, comme si vous descendiez dans un gouffre obscur. Prenez soin de ne pas vous y retrouver quand il gèle.

La route suivante a cinq accidents par jour !

Philippines : l’avenue du Commonwealth

Cette route se démarque des autres car il ne s’agit pas ici d’altitude et de chutes ni d’isolement ou de brouillard. L’avenue du Commonwealth se situe à Quezón City aux Philippines. Elle est goudronnée et équipée de barrières de sécurité. D’où vient donc le danger ?

Source: My First Class Life

Elle a 18 voies, ce qui donne lieu à 5 accidents par jour en moyenne. Nombre des conducteurs sont pressés et vont travailler et ne pensent pas devoir obéir aux lois concernant la circulation routière.

Angleterre : la Cat and Fiddle Road

Alors que toutes les routes qui précèdent étaient dangereuses pour les conducteurs automobiles, la Cat and Fiddle Road est surtout dangereuse pour les cyclistes. Cette route se trouve tout près de Manchester en Angleterre, et de nombreux cyclistes y circulent et s’y font renverser constamment.

Source: BBC

La visibilité est limitée dans les tournants, ce qui fait que les conducteurs automobiles ont beaucoup de mal à voir ce qui est devant eux. Les cyclistes doivent ici faire particulièrement attention aux véhicules.

À venir, une route sur un volcan… Vous pouvez imaginer à quel point elle est effrayante !

Équateur : la route du volcan Cotopaxi

Comme son nom l’indique, la route du volcan Cotopaxi conduit à un volcan. Mais les conducteurs ne savent pas forcément qu’il s’agit d’un volcan actif ! Et comme vous pouvez le voir sur cette photo, la visibilité est parfois très réduite.

Source: Balimore Sun

De plus, la route est mal entretenue. Elle est pleine de nids-de-poule et une section n’est couverte que de terre et de gravier pour compléter la chaussée. Conduisez à vos risques et périls !

Russie : la route transsibérienne

La route transsibérienne est un réseau de routes allant de la Russie vers un grand nombre de destinations, de la mer Baltique à la mer du Japon. Une section de cette route fait près de 10 000 kilomètres et va de St. Pétersbourg à Vladivostok.

Source: Earth Trippers

Comme vous le savez, cette région fait partie des endroits les plus froids sur Terre, et les conditions climatiques et en particulier le gel peuvent en faire une route terrifiante. Et c’est sans tenir en compte de l’isolation de ces routes.

La prochaine route dangereuse va encore vous couper le souffle !

La Chine : la route du Sichuan au Tibet

La route du Sichuan au Tibet est une autre de ces routes construites à une altitude excessive – près de 4 000 mètres ! Encore une fois, l’oxygène se raréfie et le corps humain a du mal à s’y adapter, sans parler d’y conduire.

Source: editorchoice

Cette route est dangereuse en raison d’une mauvaise infrastructure, du manque d’oxygène et du climat glacial. C’est une route sur laquelle seuls les conducteurs chevronnés devraient essayer de conduire.

Brésil : la BR-116

La BR-116 est une route excitante qui vous fait traverser des chaînes de montagne spectaculaires, y compris le Dedo de Deus, Verruga do Frade, Pedra do Sino, et Dedo de Nossa.

Score : Summer Post

Cette route suit la côte brésilienne pendant 4600 kilomètres. Tout comme l’autoroute marocaine mentionnée plus tôt, ce n’est pas la route par elle-même qui est dangereuse, ce sont les gens qui vivent dans la région. On y trouve des gangs, des policiers corrompus et un taux de criminalité élevé. Faites donc attention si vous devez vous y rendre !

Pakistan : la route de la montagne de la prairie des fées

Cette route est complètement terrifiante ! On y trouve aucune barrière de sécurité et les routes ne sont pas goudronnées, elles sont seulement recouvertes de gravier. Elles sont également très étroites. C’est la seule route qui vous amène à la 9e montagne la plus haute au monde, Nanga Parbat.

Source: Pakwheels

Pour une raison ou pour une autre, le gouvernement fait comme si cette route n’existait pas et elle n’est jamais entretenue. C’est l’une des pires routes au monde en raison de sa nature imprévisible. Vous ne savez jamais sur quoi vous allez tomber lorsque vous vous y engagez.

Turquie : Bayburt de Yolu

La Bayburt de Yolu se trouve dans la région de Trabazon en Turquie, et sans barrière de sécurité l’à-pic d’un côté donnera facilement la nausée au conducteur d’un véhicule.

Source: Dangerous Roads

La falaise abrupte d’un côté de la route est une paroi rocheuse avec des éboulements. Pouvez-vous imaginez conduire sur cette route ?

À venir – les Alpes suisses !

Les Alpes suisses : le col de la Fourche

Le col de la Fourche est une autre route goudronnée équipée d’une barrière de sécurité. Et ce n’est pas son altitude élevée qui en fait l’une des routes les plus effrayantes au monde.

Source: My Cycling Challenge

Le très mauvais temps peut donner lieu à du verglas qui s’installe sans prévenir et qu’il est impossible de voir, ce qui résulte en nombre d’accidents mortels. Le verglas et les routes de montagne qui serpentent le long de falaises abruptes : c’est courir à la catastrophe.

Italie : la route aux 52 tunnels

La Strada delle 52 gallerie, ou route aux 52 tunnels, était une piste militaire lors de la première guerre mondiale. Cette route se situe sur la chaîne de montagne de Pasubio in Vicenza et le danger vient de la force du vent. Le surnom de la route est “la zone sacrée d’Italie.”

Source: Flickr

Si vous conduisez sur cette route, vous découvrirez des vestiges de la guerre, y compris des caves ayant servi à conserver la nourriture des soldats. Elle a été conçue en 1917 et fut construire en sept mois seulement !

La route suivante a été nommée après ce que vous vous mettriez à crier si vous deviez y conduire !

Colorado : la Oh-My-God Road

Cette route est si dangereuse qu’elle a été nommée d’après ce que vous vous mettriez à crier si vous deviez y conduire ! La Oh-My-God Road, ou “route oh mon dieu” à Idaho Springs dans le Colorado est tout juste assez large pour une voiture y circule.

Source: Out There Colorado

Pendant l’hiver, les conducteurs font face à de la glace et de la boue qui peuvent s’avérer dangereuses et conduire à des accidents. Il est recommandé de n’y conduire que des véhicules munis de quatre roues motrices et uniquement lorsqu’il fait jour et que le temps est sec.

Utah : La Mokee/Moki Dugway

La Mokee (ou Moki) Dugway, est sur la route 261 dans l’Utah au nord de Mexican Hat, Utah. Cette route est près de 5 kilomètres de tournants sans goudron et en pente raide. Attachez vos ceintures !

Source: Bob Wick

La route est souvent fermée en raison du climat et de phénomènes naturels, si bien que les touristes devraient toujours vérifier l’état des routes avant de conduire dans cette direction.

La route qui suit est inondée deux fois par jour !

France : le passage du Gois

Le passage du Gois est une route naturelle qui ne fait que 4,3 kilomètres de long. Il se situe en Vendée sur la côte atlantique. Le problème est que cette section de la départementale 948 est régulièrement inondée.

Source: Christophe Terrier

Deux fois par jour, même : à chaque fois que la marrée monte ! Vous devez prévoir à l’avance si vous voulez traverser le passage du Gois. Sans quoi votre véhicule pourra littéralement être emporté par les flots.

El Paso, Colorado : le Pic Pikes

Le pic Pikes a été surnommé “la montagne américaine” en raison de son altitude élevée. La route se situe à 4 302 mètres au-dessus du niveau de la mer et court le long des rocheuses dans le comté d’El Paso au Colorado.

Source: The Col Collective

Le panorama est à couper le souffle, mais tout dépend du temps qu’il fait. Le pic Pikes est fermé lorsque la route est enneigée, alors prévoyez à l’avance ! Vous ne voudriez pas vous retrouver piégés.

La route suivante est aussi belle qu’elle est terrifiante !

Chine / Pakistan : la route du Karakorum

La route du Karakorum relie la Chine et le Pakistan et est une des routes internationales goudronnées les plus hautes au monde. Si vous aimez les montagnes, c’est un trajet que vous ne serez pas prêt d’oublier. Mais attention aux éboulements et aux falaises à pic !

Source: Flickr

Jusqu’ici, 810 pakistanais et 82 chinois sont morts en travaillant sur cette route. En raison de son élévation, elle subit également des avalanches, de fortes chutes de neige et bien sûr du verglas !

Ouzbékistan / Kirghizistan : la route du Pamir

La route du Pamir, sous son nom officiel M41, est un défi pour conducteurs de 4×4 en quête de sensations fortes. Elle est presque entièrement goudronnée mais certains cols de montagnes ne le sont pas. Elle fait 2038 kilomètres et relie Termez (en Ouzbékistan) à Kara-Balta (au Kirghizistan) en passant par le massif du Pamir.

Source: Freya Muller

La route est en mauvais état par endroits à cause de tremblements de terre, de l’érosion, d’avalanches et de glissements de terrain. Le long de celle-ci vous trouverez également des points où l’on trouve un déficit notoire d’oxygène est raréfiée.

Croatie : la route de l’Adriatique

Cette route de montagne est tout aussi dangereuse que les autres. La beauté du panorama pourra vous distraire et vous empêcher de regarder droit devant.

Source: istock

La plupart de la route n’est pas équipée d’une barrière et il est donc bien trop facile de faire une sortie de route. Buvez votre café et restez concentré !

Alaska-Argentine : la route panaméricaine

Cette route va de l’Alaska jusqu’en Amérique du Sud, en faisant la route la plus longue du monde. Cette section de la route, le passage du Darién, se compose de près de 100 kilomètres de route au sein d’une forêt tropicale dense et non contrôlée. Il se situe entre la Colombie et le Panama et est assez dangereux.

Source: Kevin’s Portfolio

Des documentaires ont été réalisés pour explorer cette région et voir comment certains sont parvenus à la traverser.

Espagne : Carretera de Sa Calobra

Comme la plupart des routes de cette liste, cette route panoramique n’est pas sans danger. Le terrain rocheux a la forme d’un spaghetti que votre enfant aurait jeté au sol : pleine de méandres.

Source: Markus Beck

La Carretera de Sa Calobra a plus de 800 tournants, si bien que les conducteurs doivent rester concentrés tout au long de son parcours. C’est bien sûr une très mauvaise idée d’essayer d’y conduire quand il pleut.

France : le col de Combe Laval

D’après la photo, vous comprenez sûrement pourquoi est-ce que cette route est souvent considérée comme ayant la plus belle vue des Alpes françaises. Elle a été construite entre 1861 et 1898 et a tout d’abord servi à transporter du bois de la Forêt de Lente vers St Jean en Royans.

Source: The Inner Ring

Cette route n’a pas seulement été conçue pour le panorama, puisqu’elle a vraiment aidé les activités forestières à se développer. Les cyclistes sont aujourd’hui parmi ceux qui se rendent sur cette route, ceux qui sont enthousiastes et assez courageux pour risquer la montée raide. Ils sont récompensés par le superbe panorama du Vercors.

Inde : la route de Killar à Kishtwar

Cette haute route de montagne de 114 kilomètres de long se trouve à l’extrémité orientale du district de Kishtwar du district de Jammu et du Cachemire en Inde. Ne laissez pas votre GPS vous guider dans cette direction, car c’est une route terrifiante.

Source: YouTube

Elle est étroite, elle serpente, et elle est sans garde-fous pendant au moins 160 kilomètres. Si vous regardez vers le bas, vous voyez la vallée à des centaines de mètres en-dessous. Il suffit de baisser les yeux pour avoir le vertige, alors évitez cette route si vous voulez rester en vie.

Madagascar : l’allée des baobabs

L’allée des baobabs est une route de terre entre Morondava et Belon’i Tsiribihina dans la région de Menabe à Madagascar présentant une large collection de baobabs. Cette route est l’une des plus populaires et des plus visitées du pays.

Source: Wikipédia

Bien des gens disent que c’est la plus belle route de Madagascar. Mais il faut faire attention, car c’est un chemin de gravier. Il est facile d’y déchirer les roues de votre voiture, et vous vous retrouverez alors isolé pendant des heures en attendant les secours.

Canada : Alberta Highway 40

Cette autoroute se trouve à 2228 mètres d’altitude, ce qui en fait la route la plus haute du Canada. Cette route est très scénique et pleine de panoramas spectaculaires. Les conducteurs devront faire attention aux niveaux d’oxygène lorsqu’ils circulent sur cette route. Attention à ne pas tomber dans les pommes !

Source: Stephen Legault

La route est fermée les premiers six mois de l’année en raison des conditions météorologiques extrêmes. Si vous avez de la chance, vous pourrez observer un wapiti ou un coyote au bord de la route. Assurez-vous simplement de ne rien heurter !

Colorado, États-Unis : le col du Moustique

L’expérience du passage de ce col a enseigné l’humilité à plus d’un conducteur. Cette route de gravier n’a aucun panneau indicateur ni barrière de protection. On l’a surnommée “l’autoroute de la mort glacée” et les touristes feraient bien d’y prendre garde.

Source: Trails Offroad

C’est également l’une des routes les plus élevées du Colorado à 4000 mètres d’altitude, ce qui peut provoquer des vertiges et étourdissements ou générer de la confusion pour certains conducteurs n’ayant pas l’habitude d’un tel déficit en oxygène. Autrement dit : n’y conduisez pas à moins de vraiment savoir ce que vous faites !

Roumanie : la route Transalpine

Avant 2009, ce n’était qu’une simple route de terre. Mais au cours des dix dernières années, le gouvernement roumain a pris des mesures pour la goudronner et améliorer la visibilité pour ceux qui voudraient y conduire. Elle n’en est pas moins une route dangereuse.

Source: YouTube

Lorsque le temps est mauvais, y voyager est une expérience intense et très imprévisible. Quelques secondes suffisent à transformer un ciel bleu en un orage plus ou moins sévère, alors soyez attentif !

Russie : la BAM

La BAM est véritablement un test de notre endurance physique et mentale. Cette route était auparavant une voie ferroviaire avec des rails en bois, des ponts instables et des traversées de cours d’eau élevés. Si vous rencontrez un problème lorsque vous y voyagez, pas de chance, vous êtes loin de tout.

Source: DangerousRoads

Et si la route est humide, il devient presque impossible d’y circuler. Si vous y voyagez, quelles que soient vos raisons, préparez-vous à l’avance. Et pensez à vous équiper d’un 4×4. Une berline ne fera pas l’affaire.

Crimée : la route du mont Aï-Petri

La route du mont Aï-Petri dans le sud de la Crimée fait partie de la route de Yalta-Bakhchisaray et c’est peut-être sa section la plus dangereuse. Les 23 kilomètres allant de Yalta au plateau ont plus de 280 virages.

Source: Legion Media

Cette route est généralement fermée pendant l’hivers pour tous sauf les véhicules hors-route équipés de pneus à crampons et de chaîne antidérapantes. Elle ne convient pas aux jeunes conducteurs ou aux paresseux : vous devrez vous concentrer à 100 % et garder les deux mains sur le volant.

Daghestan : la route Akhty-Khnov

Cette route située dans la république du Daghestan relie les villages d’Akhty et de Khnov. Les gens qui y conduisent disent qu’ils n’ont pas d’autre choix parfois que de conduire sur cette “route de la mort” située sous des chutes de pierres qui n’en finissent pas.

Source: Legion Media

Cette route est particulièrement dangereuse après la pluie qui la rendent extrêmement glissante. Cela augmente considérablement les risques pour les voitures qui peuvent tombent de la falaise. Personne ne souhaite cela ! Alors concentrez-vous sur la route et priez que vous puissiez arriver à votre destination.

Sibérie : la Magistrale Baïkal-Amour

Ce chemin gravillonné est parfois entrecoupé par des marais et rivières et il y a peu de ponts permettant de passer les larges rivières. Le plus célèbre pont sert à traverser la rivière Vitim, comme on le voit ici. Il fait 560 mètres de long et n’a pas de garde-fou.

Source: YouTube

Les camions qui voyagent sur ce pont terrifiant dont les poutres ne cessent d’être agitées de secousses risquent à tout moment de tomber dans la rivière située à 15 mètres en-dessous ! Quel cauchemar.

Maroc : Tizi ‘n’ Test Road

La route du Tizi ‘n’ Test (officiellement dénommée la R203) est une route de montagne qui longe les hauteurs du Haut Atlas entre Asni et Taroudant et s’enfonce dans le cœur du Maroc. Les conducteurs rapportent que c’est un des trajets les plus spectaculaires du Maroc.

Source: dangerousroads

Monter cette route n’a cependant rien d’apaisant. Il vaut mieux avoir de l’expérience avec la conduite en montagne avant d’entreprendre ce trajet. Cette route a été conçue par des ingénieurs français et il y a des chances que vous aurez quelque peu le vertige si vous essayez d’y conduire… ce qui est assez risquez quand vous conduisez !

Australie : la Great Alpine Road

Cette route touristique fait 300 kilomètres et est connue sous le nom officiel de B500. Elle est récente, puisqu’elle n’a été ouverte au public qu’en 1998. Mais ne vous faites pas avoir par son revêtement lisse – la Great Alpine Road est dangereuse.

Source: Visit Victoria

Elle tourne et monte et descend de manière abrupte. Vous devez faire extrêmement attention puisque certaines sections de cette route n’ont pas de barrière de sécurité ni de lampadaires. Emmenez une carte au cas où votre téléphone se retrouve en panne de batterie ou que vous n’avez pas de réseau.

Islande : la Route 622

Cette route islandaise est l’une des routes les plus dangereuses au monde et pas pour rien. Au cours de l’année elle peut être l’emplacement d’avalanches, d’abondantes chutes de neige et de glissements de terrain pouvant bloquer la route par endroits.

Source: dangerousroads

La route est aussi rocheuse et bien souvent boueuse après les pluies. Il vaut mieux avoir un 4×4 et pas mal d’expérience pour y conduire. C’est encore mieux si vous pouvez retenir votre souffle pendant longtemps !

France : la route de Presles

La route de Presles a des fenêtres qui ont été taillées dans la pierre ce qui en fait un parcours scénique. Elle a des tunnels ouverts et des passages permettant aux conducteurs d’admirer les vues exceptionnelles du sud de la France.

Source: dangerousroads

Il y a cependant bien des raisons d’être préoccupé. Entre les nids-de-poule et les virages, même les conducteurs expérimentés sentiront l’angoisse monter en attendant que le trajet se termine. Prenez soin de vérifier l’état de la route avant de partir et attention à ne pas vous laisser distraire !

Inde : Khardung La

Cette autoroute indienne se situe à 5 359 mètres d’altitude et peut être traitresse si vous essayez d’y conduire en hiver. De la glace se forme au bord de la route qui n’est pas souvent entretenue si bien que les voyages y sont délicats. C’est une route importante pour approvisionner les villages environnants.

Source: Times of Inde

Mais il ne vaut mieux pas conduire sur cette route à moins que vous n’ayez pas le choix. Khardung La est enneigée, instable, et complètement imprédictible. Seuls les gens du coin l’utilisent pour faire la navette, et peut-être aussi quelques voyageurs intrépides.

Italie : le Passo San Boldo

Ce col de montagne se situe entre Trichiana et Tovena à Veneto. Dans la photo, vous pouvez clairement voir le côté du col le plus dangereux, avec sept tournants en épingle à cheveux sur seulement 700 mètres !

Source: Dangerous Roads

L’avantage c’est qu’elle est à sens unique, et il n’y aura donc pas de circulation dans l’autre sens lorsque vous descendez ces virages. Attention au mal des transports lorsque vous conduisez sur cette section de la route. Il est préférable de ne pas avoir à s’arrêter pour régurgiter votre petit-déjeuner !

Portugal – ER101 Antiga

Sur la petite île de Madeira au Portugal, se trouve la route la plus vieille et la plus ancienne du pays. L’Estrada Regional 101 est aussi la plus dangereuse. Elle circule le long d’un océan tumultueux sur une côte rocheuse.

Source: Flickr Hive Mind

Les conducteurs devraient faire particulièrement attention lorsqu’il pleut et lors des tempêtes en raison des dangers. Il peut y avoir des avalanches et des glissements de terrain à tout moment qui pourraient vous emporter dans l’océan ! Consultez donc la météo à l’avance si vous avez le courage d’aller y conduire.

France : le col du Parpaillon

Cette haute route de montagne atteint 2700 mètres dans certains lieux, bien au-dessus du niveau de la mer. Ce col relie la vallée de l’Ubaye dans la région Alpes-de-Haute-Provence à l’Embrunais dans les Hautes-Alpes. Mais elle est très dangereuse dans un lieu spécifique.

Source: DangerousRoads

La section la plus célèbre et la plus dangereuse de cette route est un tunnel de 500 mètre construit il y a plus de 100 ans ! Bien que cela puisse sembler excitant ou envoûtant selon les intéressés, ce tunnel est très sombre et bien souvent inondé par de l’eau ou même de la glace sur la route qui y réside. Entrez à vos risques et périls !

Russie : la Kolyma

Cette autoroute russe vous emmènera jusqu’à la rive orientale de la rivière Lena à Yakutsk. Vous pourriez dire que c’est un paradis hivernal ou un monde souterrain glacé, selon le niveau de sensation forte souhaité. C’est ici qu’un explorateur a enregistré la plus basse température terrestre (à l’exclusion de l’Antarctique).

Source: YouTube

Cette route est surnommée la “Route des os” et elle est dangereuse pour une bonne raison. La route est verglacée, et il est facile de déraper et de se retrouver en forêt. Nous ne vous conseillons pas de vous y rendre.

Colorado, ÉTATS-UNIS : Hagerman Pass

Le Colorado ne manque pas de routes panoramiques et terrifiantes. Le col de Hagerman se situe haut dans les montagnes dans les environs de Leadville. Elle n’est pas forcément aussi dangereuse que d’autres routes de cette liste, mais il faut tout de même faire attention en y conduisant, et elle produira de l’adrénaline.

Source: krystalvation.wordpress

Il vaut mieux conduire en 4×4 le long de cette route de terre ce qui vous aidera à prendre les virages les plus serrés. Les véhicules à deux roues motrices ne pourront même pas traverser les ruisseaux qui s’y trouvent : n’essayez même pas.

Tasmanie : Jacob’s Ladder

Cette route tasmanienne s’appelle Jacob’s Ladder (L’échelle de Jacob – si vous avez vu le film, c’est logique !) Ses virages serrés montent jusqu’à 1500 mètres d’altitude et c’est l’une des routes les plus célèbres du monde pour ses tournants en épingles !

Source: Jenne ; par le biais de Flickr

Ne prenez pas cette route à moins d’avoir un guide autochtone qui vous conduise et sache exactement ce qu’il faut faire. C’est une solution idéale qui permet de laisser votre guide se concentrer sur la conduite pendant que vous profitez du magnifique panorama. Faites-nous confiance, c’est bien mieux comme ça.

Cumbria, Angleterre : Hardknott Pass

Situé dans le comté de Cumbria en Angleterre, Hardknott Pass est l’une des routes les plus difficiles d’Angleterre. Cette autoroute à voie unique a des virages serrés. C’est aussi apparemment l’une des routes les plus escarpées du pays avec une pente à 33%.

Source: visitcumbria

Les véhicules lourds, comme les camions, ne devraient pas y conduire. Si vous vous trouvez dans cette région, n’oubliez pas qu’en Angleterre, on conduit du côté gauche. Sans cela vous risquez un accident !

Afrique du Sud : le col Sani

Le col Sani se situe à l’extrémité occidentale de la province de KwaseZulu-Natal en Afrique du Sud, sur la route entre Underberg et Mokhotlong, au Lesotho. Cette route est notée comme étant dangereuse et il est demandé des conducteurs d’utiliser un 4×4 pour y circuler.

Source: Wikipédia

Chaque année les sentiers de gravier, les flancs rocheux et les difficultés d’adhérence provoquent de nombreux accidents. Au sommet de la montagne se trouve le bar le plus élevé d’Afrique du Sud pour récompenser les conducteurs qui y sont arrivés !

Californie, États-Unis : Lippincott Mine Road

La Lippencotte Mine Road se situe au cœur de la vallée de la Mort – l’une des régions les plus chaudes du globe. Cette route n’est pas entretenue et aucun garde-fou ne protège les conducteurs de la falaise abrupte. Vos jointures seront sûrement blanches sur le volant tout au long du trajet.

Source: theadventureportal

Les voitures peuvent facilement surchauffer. Parfois, simplement en étant exposé au soleil, les pneus peuvent fondre et les moteurs s’arrêter de fonctionner. Il vaut mieux visiter cette zone tôt le matin ou tard le soir.

Swindon, Angleterre : le manège enchanté

C’est le premier rond-point de cette liste et comme vous pouvez le voir, quel fouillis ! On trouve rarement ce type de rond-point aux États-Unis, mais les anglais semblent beaucoup les aimer. Le manège enchanté de Swindon est cependant un grand rond-point entouré de cinq plus petits !

Source: YouTube

Depuis sa construction en 1972, les automobilistes se demandent bien comment ils sont sensés circuler sur les différents ronds-points. Il y a eu jusqu’ici 14 blessures graves. N’oubliez pas non plus qu’il fonctionne dans l’autre sens puisque les anglais conduisent de l’autre côté de la route !

Colorado, États-Unis : Imogene Pass

Situé dans les monts San Juan, le col d’Imogene à 3 997 mètres au-dessus du niveau de la mer. Vous ne pouvez y conduire qu’avec un 4×4 et certainement pas si vous êtes un nouveau conducteur. Comme le conducteur du VUS sur cette photo, pensez à vous garer pour admirer le panorama.

Source: Reddit

Cette route est limitée à moins de 25 km/h en raison de l’attention nécessaire à un trajet sans accidents. Le gravier et les rochers peuvent être couverts de glace selon la saison. Prenez soin de consulter la météo avant de partir !

France : le col de l’Iseran

Cette route qui traverse les Alpes est l’une des routes les plus hautes d’Europe. Elle se situe à 2 764 mètres d’altitude. Elle est seulement accessible l’été car par temps froid un terrible brouillard peut l’envelopper qui rend la route inaccessible.

Source: Alain Duclos

La route du col de L’Iseran a été construite entre les deux guerres mondiales, mais elle n’était pas uniquement destinée à un usage militaire. Cela fait des centaines d’années que les gens y passent. Faites bien attention à la météo avant de vous y aventurer.

Japon : Iroha-zaka Road

Iroha-zaka est le nom de deux routes célèbres pleines de virages qui se trouvent dans les montagnes de la préfecture de Tochigi, au Japon. C’est la route principale pour accéder à la région montagneuse d’Okunikko depuis les zones plus basses du centre de Nikko. Bien qu’il soit difficile d’y conduire, c’est une vraie œuvre d’art.

Source: jm1dvi.cocolog-nifty

Si vous y passez, vous verrez que chaque virage est ornée d’une lettre de l’ancien syllabaire japonais, qui sont dans l’ordre alphabétique, vous permettant de vous assurer que vous êtes sur la bonne voie. Cette route est célèbre chez les bouddhistes pour son histoire.

Grèce : la route de Patiopoulo-Perdikaki

La route de Perdikaki-Patiopoulo est une route de montagne de 28,8 kilomètres de long. Elle se trouve au nord-est de l’Étolie-Acarnanie, en Grèce et est connue des automobilistes comme étant l’une des routes les plus dangereuses au monde.

Source: insidermonkey

Les experts s’accordent sur le fait qu’il n’est pas recommandé d’essayer de conduire sur cette route si vous êtes un touriste de passage. Des chutes de terrain effrayantes se situent tout au long des nombreux virages de cette route : un mauvais tournant, et c’est le drame.

Italie : le col de l’Umbrail

Cette autoroute internationale traverse les frontières suisses et italiennes, ce qui en fait un trajet touristique populaire en Europe, et le panorama est la cerise sur le gâteau. C’est à l’heure actuelle la plus haute route goudronnée dans les Alpes, à 2500 mètres d’altitude.

Source: roadstodrive

Elle contient des sections terrifiantes en raison des falaises abruptes qui ne sont pas marquées, et certains tronçons sont si étroits qu’il est difficile d’y faire circuler deux véhicules côte à côte. Quel que soit l’intention de votre voyage, prenez cette route très au sérieux si vous voulez arriver à votre destination.

Italie : Via del Sale

Cette ancienne route militaire se situe entre Monesi et Limone. C’est l’une des nombreuses routes qui relient la région de Ligurie et le Piémont à la France. C’est l’une des routes les plus célèbres de la région. Et quand on a la chance de la voir, ça coule de source !

Source: piemontebike

Mais ne vous dépêchez pas d’aller y conduire. La Via del Sale n’est pas pour les conducteurs débutants en raison du nombre de virages et de l’absence de barrières de sécurité. Si cependant vous vous retrouvez là, le panorama y est stupéfiant.

Dakota du Sud, États-Unis : Needle’s Eye

Needle’s Eye (le chas de l’aiguille) est un minuscule tunnel qui apparaît sur la Highway 87 dans le Dakota du Sud. Cette route est parfois appelée Needle’s Eye Highway. Elle n’est pas très dangereuse en elle-même puisqu’elle est proprement goudronnée, et elle a un superbe panorama des deux côtés.

Source: slowviking

Ce qu’il est important de retenir, cependant, est que tous les véhicules ne pourront pas passer ce tunnel. Les camions, les camping-car et les semi-remorques devront faire demi-tour s’ils rencontrent ce tunnel. Surtout si le temps n’est pas idéal.

La Chine : la 24-Zig Road – La Chine

L’origine du nom de la route des 24-Zig ou 24 tournants est évidente. Cette route sinueuse est l’une des routes à virages en épingle les plus célèbres au monde. Elle a été construite en 1935 et pendant la guerre 2000 soldats y passaient.

Source: DangerousRoads

À l’heure actuelle, la 24-Zig Road n’est plus employée par les voitures ou autres véhicules de ce type. Ce sont les cyclistes et les véhicules à trois roues qui l’emploient en guise de raccourci pour atteindre la ville de Quiglong. Cette route pourra facilement donner la nausée à tout voyageur qui s’y aventure.

Japon : le point d’Eshima Ohashi

Le pont d’Eshima Ohashi n’est pas seulement une route sur laquelle conduire est terrifiant, c’est un pont terrifiant où vous ne voulez pas vous retrouver ! Il se trouve dans l’ouest du Japon, et ce pont est connu pour la nausée et l’angoisse qu’il provoque parmi les conducteurs qui n’ont pas d’autre choix que de le traverser.

Source: Dangerous Roads

C’est une route avec une chaussée goudronnée à deux voies qui s’incline brusquement (avec une élévation de 6,1 %) ce qui donne vraiment l’impression au conducteur ou à la conductrice de conduire vers le ciel. Il est donc très important de rester en première et de ne pas lâcher le volant.

Utah, États-Unis : la Burr Trail

La Burr Trail est une route de 110 kilomètres de long qui passe entre certaines des zones les plus extrêmes du monument national du Grand Staircase Escalante. Les voitures peuvent circuler sur cette route, mais s’il se met à pleuvoir vous ne pourrez pas continuer sans 4×4.

Source: DangerousRoads

Si vous parvenez à conduire à travers tous les détours et virages mais aussi apprécier le panorama, vous pourrez profiter de ce parcours qui est sensé être l’un des plus beaux du monde. Pensez-vous pouvoir y arriver ?

Chine/Inde : Shipki La

Voici une autre autoroute sur laquelle vous vous demanderez s’il est légal de ne pas avoir de garde-fou. La Shipki La se trouve dans l’Himachal Pradesh, un état du nord de l’Inde dans l’Himalaya et elle est généralement ouverte toute l’année. Si cependant le temps tourne et que personne n’élimine la neige, son accès pourra être bloqué par celle-ci.

Source: authorjohnpollard.wordpress

Elle se trouve dans le district du Kinnaur dans l’état de l’Himachal Pradesh en Inde, et dans la région autonome du Tibet de la République populaire de Chine. La route se trouve également à 2800 mètres d’altitude si bien que l’oxygène y est raréfiée. Assurez-vous de vous engager sur cette route uniquement si vous êtes accompagné d’un professionnel ou d’un autochtone.

Australie : l’Eyre Highway

L’Eyre Highway relie le sud et l’ouest de l’Australie en traversant la plaine de Nullarbor. Le danger de cette route tient au fait qu’elle est terriblement ennuyeuse : elle fait 145 kilomètres de long en ligne droite sans aucun tournant.

Source: bucka-lassen.dk

Ceci étant dit, les conducteurs peuvent facilement se laisser dériver et distraire par l’étendue de la plaine. Tous les magasins ne sont pas ouverts 24 heures sur 24 sur cette autoroute, alors planifiez avec soin. Préparez une liste de lecture audio active ou un podcast captivant.

Nouvelle Zélande : la Forgotten World Highway

Quel nom ! L’autoroute du monde oublié… On la considère comme ayant l’un des plus beaux panoramas au monde, mais les autorités ne sont pas d’accord ! La police locale a déclaré qu’elle est l’une des pires routes du pays en raison du nombre d’accidents qui y ont lieu chaque année.

Source: trover.com

La Forgotten World Highway est très isolée, avec des forêts laissées à l’abandon, des chutes d’eau et des gorges magnifiques. Conducteurs, faites attention. Elle tourne beaucoup et ces virages peuvent vous prendre à l’improviste si vous ne vous concentrez pas.

Maroc : le cirque de Jaffar

Le cirque de Jaffar est un parcours naturel qui s’est formé dans l’ouest du Haut-Atlas, une montagne d’Afrique du Nord. Les automobilistes doivent faire attention puisque son altitude peut désorienter les conducteurs et a malheureusement revendiqué bien des vies.

Source: marrutas4x4

La route elle-même est en très mauvais état et seuls les amateurs de sensation fortes voudront relever son défi. Les gens qui y sont allés disent cependant que son panorama à lui seul mérite les risques du trajet. Attention, pas de photos en conduisant !

Canada : la promenade des glaciers

Cette route longe Lake Louise dans le parc national Banff ce qui en fait l’un des plus beaux parcours au monde. Cette route a plus de 900 anciens glaciers. Cette promenade est considérée comme un trésor national au Canada.

Source: travelalberta

Faites cependant bien attention aux virages qui peuvent vous surprendre. Le temps peut également changer à l’improviste. Si vous vous y rendez en hiver, faites très attention et planifiez à l’avance ! Mais profitez du voyage qui est du type qui n’a lieu qu’une fois dans une vie.

Italie : la route du Ponale

Vous aurez du mal à conduire sur cette route, mais pas à cause de son état. Elle est en effet fermée aux véhicules. Ce sentier gravillonné se trouve en montagne auprès de cours d’eau magnifiques, et les gens sont encouragés à aller s’y promener à pied ou à vélo.

Source: residence-excelsior

Ici, il faut faire attention aux chutes de pierre et à la météo changeante. Cette route peut être dangereuse si vous vous y promenez seul(e) ou que vous n’avez pas d’expérience. Ne vous y rendez donc jamais seul(e) pour ne pas vous y retrouver coincé(e).

Dakota du Sud, États-Unis : Iron Mountain Road

Cette route est certainement étourdissante et peut donner la nausée à ceux qui ont un estomac délicat. Sur seulement 27 kilomètres vous rencontrerez 314 tournants, 14 lacets, trois tunnels, des spirales et des tournants qui s’enroulent sur eux-mêmes comme vous le voyez sur cette photo.

Source: residence-excelsior

Cette route est célèbre pour le panorama offert à ceux qui atteignent le sommet. Cette route permet aux américains d’atteindre le mont Rushmore, là où les impressionnantes statues de quatre présidents américains se détachent à flanc de rocher.

Italie : la route du Scarubbi

Comme on le voit sur cette photo, c’est une route de montagne effrayante qui a tendance à souffrir de brume et du brouillard et d’autres mauvaises conditions météorologiques. Cette route relie le Passo Xomo et la Porte del Pasubio, dans les Alpes. Les autochtones s’accordent sur le fait qu’il faut y rester concentré à 100 %.

Source: Dangerous Roads

Ce passage date de 1917 et il n’a guère été amélioré depuis la guerre. Avant de vous y aventurer, pensez au fait qu’il n’y a ni garde-fous ni lampadaire sur dix kilomètres ! Il n’est certainement pas recommandé de s’y rendre de nuit.

Australie : l’Outback Highway

Ah, l’arrière-pays australien, l’une des plus grandes étendues de terre dénudée au monde. Et cette autoroute est l’une des meilleures routes pour le traverser. Il vous faudra un 4×4 pour en profiter, et beaucoup de matériels de secours, car il faut plusieurs jours pour atteindre votre destination.

Source: galaxycaravans.com.au

L’Outback Highway est également surnommée “le plus long raccourci d’Australie” puisque c’est le plus court trajet entre l’Australie occidentale et le centre du pays. Si vous êtes bien équipé(e) et prêt(e) pour l’aventure, prenez la route pour une expérience qui n’a lieu qu’une fois dans une vie !

Washington, États-Unis : la pointe de Slate

Comme vous pouvez le voir, au sommet de la pointe de Slate se trouve une tour de guet pour l’observation des incendies. À 2 282 mètres, les conducteurs peuvent s’aventurer sur le col de Hart et admirer le panorama extraordinaire. C’est aussi la route la plus entretenue dans tout l’état de Washington. Mais ce n’est pas la plus sûre.

Source: Vimeo

Cette route de gravier est escarpée, tourne beaucoup et est aussi étroite. Bien des sections n’ont pas de barrière de sécurité, attention donc à ne pas tourner un peu trop vite et tomber dans le cratère qui se trouve en-dessous ! Mais la vue depuis le sommet semble valoir la peine de paniquer pour y parvenir.

Italie : la vieille route du Gavia

Cette ancienne route italienne fait partie de la célèbre montée vers le col du Gavia. Elle ne fait que 500 mètres mais elle est composée de nombreux tournants et d’à-pics qui inquiètent tous les conducteurs, peu importe leurs années d’expérience.

Source: dangerousroads.org

À certains endroits les barrières ont été remplacées par des ficelles, et des gens sont morts sur cette route. En conséquence la police ferme officiellement l’accès à la route, mais il est facile de s’y glisser pour voir par vous-même. C’est cependant à vos risques et périls.

Kazakhstan : la route autrichienne

La route autrichienne a une histoire riche. Elle a été construire en 1915 par les prisonniers de guerre autrichiens de la Grande Guerre. Elle consiste en 5 heures de route pour faire 60 kilomètres à travers l’Altaï, une chaîne de montagne d’Asie. On pourrait croire que d’y circuler est impossible, mais ce n’est pas le cas.

Source: dangerousroads.org

Bien qu’il soit difficile d’y conduire, la route est hautement respectée par les voyageurs en raison de son histoire. Elle démontre que nos ancêtres pouvaient construire des infrastructures durables avec guère plus que des pioches et des pelles.

Norvège : la route Atlantique

Bien que cette route norvégienne permette d’observer de superbes paysages océaniques, elle est également très angoissante pour ceux qui y conduisent C’est pour cela qu’elle est incluse dans la liste des routes les plus meurtrières au monde. La photo par elle-même vous montre de quoi elle est capable.

Source: Norway Travel Blog

Cette route a huit différentes intersections où elle rencontre l’océan. C’est une route extrêmement dangereuse et elle ne devrait pas être empruntée les jours de mauvais temps. Mettez votre parapluie dans le coffre si vous comptez vous y rendre.

Pakistan : La Karakoram

Cette autoroute relie la Chine et le Pakistan au niveau du col de Khunjerab, à 7 552 kilomètres d’altitude, et comme vous pouvez le voir c’est un des cols de montagnes les plus effrayants que vous n’ayez jamais vu. Rien que de regarder cette photo l’angoisse monte, alors pouvez-vous imaginer y conduire ?

Source: YouTube

La route est sujette aux glissements de terrain et aux inondations, et pire encore, elle n’est pas goudronnée. L’adrénaline va monter si vous essayez d’y conduire, et vos articulations seront blanches de trop serrer le volant.

© 2021 living magazine all rights reserved

Design and Code by elevate