Bienvenue dans son humble demeure : elle transforme un vieux bus en un appartement étonnamment chic

Pensez-vous que vous avez ce qu’il faut pour être un architecte d’intérieur ? Jessie Lipskin est une personne qui a vraiment pris au sérieux son talent pour la décoration intérieure. Avec une imagination comme la sienne, les possibilités sont sans fin. Et la preuve se trouve dans les photos qui suivent !

Source : livinginashoebox.com

Après avoir trouvé un vieux bus sur Internet, elle savait immédiatement ce qu’elle voulait faire. Qui a besoin d’un agent immobilier au jour d’aujourd’hui ? Elle s’est mis au travail, a transformé le bus, et les résultats nous épatent tous. Voici son histoire.

Acheter son domicile sur eBay

La plupart d’entre nous nous tournons sûrement vers les annonces immobilières en ligne pour trouver notre prochain chez-soi, mais Jessie a choisi une option un peu plus astucieuse. Vous avez peut-être déjà utilisé eBay pour y vendre des vieux vêtements qui ne vous allaient plus. Il s’avère que ce site de vente en ligne populaire a bien davantage que des vêtements.

Source : loanpride.com

Jessie Lipskin a acheté son domicile sur eBay. Mais avant de rire, prenez le temps d’écouter son histoire. Cette New-Yorkaise de 30 ans naviguait sur ce site web et a découvert quelque chose de bien particulier. Sous ses yeux, une annonce pour un bus Greyhound GMC de 1966. Et elle en est tombé amoureuse.

Préférer le style

Si vous pensez que c’était un processus compliqué, Jessie n’était pas du même avis. Elle aurait pu choisir un camping car classique déjà équipé de tout ce dont elle aurait pu avoir besoin et grandement simplifier son déménagement, mais quelque chose aurait été manquant.

Source : giggag.com

Qu’est-ce qu’un bus Greyhound de 1966 a qu’un camping car n’a pas ? Du style. Jessie voulait une vie plus simple, mais elle la voulait en beauté ! Un camping car n’a pas le genre d’esthétique qui lui plaisait. Avec le bus, elle aurait la liberté de le décorer exactement à son goût. Et vous devriez voir les décorations qu’elle y a installées !

Le mouvement des micromaisons

Vous pourriez dire que Lipskin espérer lancer une tendance en choisissant un bus rétro comme humble demeure. Le mouvement des micromaisons est un phénomène assez récent, mais il a déjà pris d’assaut le marché immobilier. Si les agents immobiliers ne font pas attention, ils pourraient bientôt se retrouver au chômage !

Source : besttennews.com

Ce nouveau mouvement social a motivé beaucoup de gens à réduire leurs lieux de vie et à simplifier leurs vies. Pourquoi ? Les gens voient qu’il est plus malin d’économiser de l’argent sur leur habitation et de vivre une vie plus spontanée et pleine d’aventure à la place. Imaginez tout simplement l’argent que vous pourriez économiser !

Inspiré par Garbage Warrior

Oui, Jessie trouvait alléchante l’idée d’économiser de l’argent, mais un facteur déterminant a influencé sa décision de passer à un mode de vie plus simple et mobile. Et tout a commencé un jour en regardant la télévision.

Source : livinginashoebox.com

‘Garbage Warrior’ (Les Combattants du recyclage) est un film suivant la vie de l’architecte Mike Reynolds et son combat pour avoir une existence plus durable. Pour cela, il invente des maisons écologiques du nom de Earthships. Ces habitations sont faites en matériaux recyclés et revalorisés naturels. Après avoir regardé ce documentaire, Jessie savait qu’elle voulait faire de même.

Une situation gagnant-gagnant

Le concept d’une vie écologique plaisait à Jessie, mais il y avait autre chose qui lui faisait vouloir une vie plus mobile. Elle travaillait à plein temps dans la finance, et elle se disait qu’il devait y avoir autre chose dans la vie que de passer sa journée au bureau. Elle rêvait d’aventure ! N’est-ce pas le cas de tout le monde ?

Source : giggag.com

Il s’est avéré que la solution de la quête de Jessie était une demeure sur roues. Elle aurait une maison qui lui permettrait d’aller et de venir tout en réduisant le nombre de choses dont elle avait besoin, éliminant des choses coûteuses et mauvaises pour la planète. C’était une situation gagnant-gagnant !

Le bus de « Speed »

Voyons donc voir son processus. Alors que beaucoup d’entre nous voient un véhicule ancien et en mauvais état, Jessie Lipskin voyait son potentiel. Oui, le bus avait des bosses et des rayures, mais il n’y avait pas de quoi s’inquiéter.

Source : livinginashoebox.com

Elle en avait marre du marché immobilier de New York, et elle a donc fait un volte-face complet ! Jessie n’était pas en quête de quoi que ce soit de particulièrement attrayant, mais elle était ravie d’apprendre que ce modèle de véhicule en particulier était celui qui avait été utilisé dans le film « Speed » de 1994 avec Keanu Reeves.

Un nouveau chapitre

Alors, combien est-ce que Jessie a dépensé sur son bus vintage d’Hollywood ? $7,000. Vous y croyez ? Imaginez ça : cette habitation de New Yorkaises coûte moins que certains sacs à main de marque. Et elle était impatiente de se lancer dans ce tout nouveau chapitre de sa vie.

Source : loanpride.com

Dès que le bus était disponible, Jessie a demandé à quelques amis de l’aider. Bien qu’elle ait passé son permis de conduire lorsqu’elle avait acheté le bus sur eBay, elle n’était pas tout à fait formée à la conduite manuelle, les boîtes de vitesse automatiques étant la norme aux États-Unis. Ses amis ont donc conduit sa nouvelle maison depuis la Californie jusqu’à la côte Est.

Le travail commence

Pour Jessie, il était alors temps de se salir les mains et de transformer son vieux bus en une superbe maison ! Pour commencer, elle a mis le bus dans le New Jersey pendant un petit moment. Pourquoi ? Elle avait des amis là-bas qui pourraient l’aider à démarrer le processus.

Source : giggag.com

Et le défi avait commencé ! À Asbury Park dans le New Jersey, Jessie a regardé des amis et des entrepreneurs transformer sa maison en un foyer. D’abord, elle a embauché un menuisier pour installer un plancher avec des boiseries personnalisées.

Une partie de son propre chef-d’œuvre

Ayant grandi à Manhattan, Jessie Lipskin n’avait guère d’expérience avec les projets fait maison. Son manque d’expertise signifie que ses amis du New Jersey lui ont sauvé la mise. Sans eux, sa nouvelle maison n’aurait pas été aussi impressionnante.

Source : scribol.com

Mais cela ne signifie pas qu’elle ne voulait pas apprendre. Pendant que son équipe travaillait, Jessie aidait quand elle pouvait, en installant et faisant la finition des comptoirs, par exemple. Qu’y a-t-il de mieux que de faire partie de son propre chef d’œuvre ?

Trouver sa place

Dans des interviews, Jessie a parlé de son déménagement et elle a beaucoup chanté les louanges d’Asbury Park pour plusieurs raisons. Déjà, elle aime beaucoup l’acceptation de la communauté végane – un groupe dont elle fait partie. Elle s’y trouve tout à fait à sa place.

Source : livinginashoebox.com

Jessie est rapidement devenue fan de son nouveau voisinage. Entre le moment où elle a acheté le bus et sa rénovation complète, trois ans sont passés ! La question principale que nous avons : est-ce que tout ce travail en avalait la peine ?

Trois ans

Trois ans de rénovation, ce n’est pas facile, surtout lorsque le point de départ est un vieux bus ! Au fil du temps, Jessie et son équipe d’experts de confiance ont rencontré quelques défis pour restaurer cette machine.

Source : besttennews.com

Bien des choses auraient pu être un défi dans cette maison mobile, mais ce sont les espaces de rangement, les placards et les murs qui ont été le plus difficile. L’équipe a dû s’assurer que lorsqu’ils garaient le bus celui-ci était à plat, sans quoi cela aurait perturbé tous les placements.

Accueillir la nouvelle année

Comment est-ce que Jessie Lipskin a accueillie la nouvelle année 2018 ? Avec une nouvelle maison ! Lorsque l’on observe le décor chic, il est impossible de deviner qu’il s’agissait il y a peu d’un vieux bus abandonné. Mais toutes ces rénovations ont été coûteuses.

Source : giggag.com

Si vous additionnez la plomberie, la menuiserie, les travaux d’électricité et tout le reste, nous arrivons à un peu plus de $125,000. C’est bien moins cher que toute autre maison à Manhattan, ça c’est sûr. Peut-être autour d’un million de dollar moins cher.

Inspiration d’Instagram

Les réseaux sociaux ont eu un énorme impact sur la manière dont nous vivons nos vies. Alors où est-ce que Jessie a tiré l’inspiration qui lui a permit de concevoir une demeure aussi chic, exactement ? Et bien sur Instagram, pardi !

Source : livinginashoebox.com

Jessie faisait défiler son fil sur Instagram lorsqu’elle a trouvé des membres de la communauté des micromaisons. Le design de leurs demeures miniatures lui a beaucoup plus, et elle a donc appliqué certaines de leurs astuces au cours de son processus.

La pièce la plus importante de la maison

Ok, nous pouvons maintenant visiter ! Nous allons commencer dans la pièce la plus importante de la maison, la cuisine. En voyant tous les aménagements, il est difficile de ne pas voir à quel point est-ce que cet espace est moderne !

Source : besttennews.com

Entre les comptoirs en bois et la cuisinière spacieuse, nous avons là une vraie cuisine. Pour préserver son thème écologique, la cuisine de Jessie a également une machine à laver écologique et séchoir façon essoreuse.

La chambre

Lorsqu’on construit une nouvelle maison, il y a tellement de choses à prendre en compte pour déterminer comment sera la chambre. Sera-elle assez large pour que le lit y tienne ? Est-ce qu’il y a assez d’espace de rangement ? Jessie n’a même pas pris ces inquiétudes en considération.

Source : scribol.com

Peut-être qu’elle est un peu plus petite que ce dont on a l’habitude, mais elle est très bien pour cette vraie New-Yorkaise. Ce qu’elle préfère dans sa chambre lumineuse, c’est l’absence de technologie. Elle se réveille au son des oiseaux qui chantent dehors. Si vous voulez mon opinion, quel rêve !

La salle de bain

Jessie imaginait une salle de bain toute simple. Elle voulait simplement avoir la place de se laver après une longue journée. Tant qu’elle avait une douchette, les constructeurs avaient le feu vert. Tant mieux que sa salle de bain de rêve était simple, parce que c’est ce qu’elle a obtenu !

Source : giggag.com

Elle est peut-être un peu petite, mais elle n’avait besoin de rien de plus que cette salle de bain. Après tout, c’est un bon exemple du type de sacrifice qu’il faut réaliser lorsque vous choisissez un mode de vie plus écologique ! Oh, et ses WC sont entièrement composables !

De la place pour ses vêtements

En fin de compte, Jessie est bien une humaine ! Et de quoi est-ce que chacune rêve lorsqu’elle emménage dans une nouvelle maison ? Un grand placard. Et voilà, c’est exactement ce que Jessie a obtenu dans sa maison sur roue lorsque celle-ci était terminée.

Source : besttennews.com

Le placard de Jessie peut sembler étroit à première vue, mais qu’on ne s’y trompe pas : le placard s’étend davantage à droite et à gauche, et nous sommes impressionnés ! Nous sommes sûrs que Jessie était encore plus heureuse de ne pas avoir à dire au revoir à ses vêtements chics lors du déménagement.

Chambre numéro 2

Il est difficile de croire toute l’espace que contient un vieux bus. Puisqu’elle voulait que son bus Greyhound soit aussi accueillant que possible, ses rénovateurs ont ajouté une deuxième chambre. De cette manière, elle peut accueillir d’autres voyageurs pour prendre la route !

Source : loanpride.com

Comment ont-ils pu faire ça ? En utilisant un peu d’espace resté libre à l’avant du bus, son équipe a réussi à trouver la place pour un lit dépliant. Inventif, non ? Ses amis doivent se rendre compte qu’ils ont de la chance de passer la nuit dans cette petite cachette.

Tout blanc

Les règles de la peinture des murs sont trop nombreuses. Qui aurait cru qu’une couleur pouvait déclencher tant d’émotions ? Les choix de couleur de Jessie sont presque aussi simples que l’installation de sa nouvelle maison sur roues.

Source : scribol.com

Jessie a décidé de s’en tenir à une palette de couleurs blanche. Et cela pour deux raisons. La première c’est que le blanc permet au soleil de pénétrer l’espace plus facilement. La deuxième c’est que les murs blancs ajoutent de l’espace à une pièce, ce qui est plus ou moins nécessaire lorsque l’on veut habiter dans un bus.

Une des meilleures choses…

Quelle est l’une des meilleures choses pour Jessie dans son nouvel habitat ? Tout le temps libre qu’elle gagne ! Une fois que les réparations étaient complètes et qu’elle a commencé à travailler à nouveau en tant que gestionnaire de projets à distance, Jessie fut ravie de découvrir qu’elle pouvait finalement avoir le temps de faire les choses qui lui plaisent le plus.

Source : giggag.com

Comment est-ce que Jessie a donc pris parti de sa liberté retrouvée ? En lisant. Lire a toujours été une passion pour Jessie, mais ce n’est qu’une fois que sa micromaison était finie qu’elle a à nouveau eu l’occasion de passer la journée à lire confortablement.

N’importe où, n’importe quand

Habiter dans un bus fait une grosse différence après le tohu-bohu de New York City, mais passer à un mode de vie plus écologique a été assez facile pour Jessie. Si elle n’est pas en train de lire un nouveau livre, elle profite de son nouveau mode de vie sain en plein air !

Source : besttennews.com

C’est là la beauté de vivre dans une habitation mobile. Avoir la liberté de partir et d’aller où vous voulez quand vous voulez, c’est parfait pour tous ceux qui qui ne supportent pas de se retrouver coincer au même endroit trop longtemps.

C’est en forgeant qu’on devient forgeron

Alors comment est-ce que Jessie gère cet espace réduit ? Elle a tout ce dont elle a besoin, mais vous ne pouvez pas nier que c’est un espace un peu plus petit que la plupart des appartements. Il s’avère que Jessie était prête à cette réduction dramatique.

Source : besttennews.com

Vivre à New York était une sorte d’entraînement, on pourrait dire. Avant de vivre dans son Greyhound, elle a vécu dans des appartements. Elle est fière de nous dire qu’elle a une méthode pour préserver son organisation et la propreté des lieux, c’est donc parfait !

Transformer une maison en foyer

Parfois, une maison bien construite ne suffit pas à en faire un foyer : tout tient à la touche personnelle qu’on y ajoute ! Jessie a pris sur elle de dénicher autant de détails intéressants que possible.

Source : scribol.com

Nul besoin de dépenser des fortunes pour compléter votre décoration d’intérieur. Elle s’est rendue chez Goodwill pour parachever l’intérieur de son bus Greyhound. Regardez cette peinture à l’huile suspendue dans le couloir chez Jessie !

Rester sentimental

Pour bien d’entre nous, notre maison est un lieu spécial. Même si Jessie vit seule dans sa maison sur roues, elle aime être entourée de ceux qu’elle aime. Comment ? Grâce aux objets personnels parsemés dans son bus.

Source : livinginashoebox.com

Jessie n’a pas pris beaucoup de choses avec elle quand elle a déménagé, et tout ce qu’elle a gardé a donc une valeur sentimentale. Si vous visitez son domicile, vous découvrirez une collection de photographies de ses grands-parents qu’elle a encadrées.

Héritages

Comme vous pouvez le voir, Jessie est une personne sentimentale. Cela ne s’arrête pas aux photos de famille. Toutes ses décorations ne proviennent pas de Goodwill, plusieurs objets que l’on trouve dans sa maison proviennent de son enfance.

Source : giggag.com

Lorsque vous visitez sa maison, certains des objets sont des objets qu’elle a hérité de son arrière-grand-mère qui vivait dans un immeuble collectif dans le Lower East Side de New York. N’est-ce pas adorable ?

Quelques dernières touches

Jessie a un talent pour la décoration comme on peut le voir en observant les détails de sa superbe demeure. Elle pourrait en faire sa carrière à plein temps ! Les murs blancs et les rideaux lui donnent un style lumineux et agréable, et les décorations y ajoutent une touche de couleur

Source : giggag.com

Entre ses coussins de banquette faits maison et ses tapis aux couleurs vibrantes, le style de sa maison sur roues est le rêve de tout utilisateur d’Instagram ! Sa maison peut être petite, mais elle compense avec son caractère imposant.

Cuisiner avec une vue sur…

L’une des choses les plus excitantes quand on vit dans une résidence mobile c’est de pouvoir décider de vivre dans n’importe quel endroit. Si vous ne pouvez pas résister à une vue superbe, vous devriez sérieusement considérer ce concept de maison sur roues.

Source : livinginashoebox.com

Vous ne trouvez pas que c’est une situation tellement agréable pour cuisiner ? Imaginez à quel point est-ce que ce serait reposant de pouvoir cuisiner votre dîner tout en regardant un coucher de soleil extraordinaire chaque soir. Si des arbres obstruent votre vue, vous pouvez juste conduire jusqu’à un emplacement plus agréable !

Mis en vente

Devinez quoi ? Jessie a décidé de mettre en vente sa maison mobile et si vous aimez ce que vous venez de voir, elle pourrait être à vous pour $149 000 ! Mais pourquoi ? Comme Jessie est un esprit libre, elle veut voyager autant que possible.

Source : giggag.com

La liste des lieux que Jessie veut absolument visiter incluent Malte et la Russie. Si seulement elle pouvait mettre son bus dans sa valise et l’emporter ! Elle a tellement aimé décorer sa première maison mobile, mais nous comprenons bien son envie de voir le monde.

Un nouvel endroit chaud et agréable

Lorsque vient le temps de s’installer (ce qui ne sera peut-être pas dans si peu de temps) elle est très tentée par un endroit bien spécifique… Mais où exactement ? La Nouvelle Angleterre.

Source : scribol.com

Mais vous pourrez attendre longtemps avant que Jessie ne décide d’acheter un domicile permanent (si cela a lieu un jour) et cette décision pourra changer un million de fois avant qu’il ne soit temps. Pour l’instant, elle devrait se concentrer sur tous les voyages excitants qu’elle pourra faire autour du monde !

Voici ce qui a inspiré Jessie pour la création de son domicile extraordinaire…

Elle a tiré ses leçons des meilleures réussites

Jessie a trouvé son inspiration pour la décoration de sa maison mobile en visitant l’application Instagram. Elle a vu d’autres membres du mouvement des micromaisons décorer leurs mini domiciles chics et écologiques.

Source : livinginashoebox.com

Tout comme Jessie, et tous les autres membres du mouvement des micromaisons, Mike et Natalie Young étaient en quête d’un mode de vie moins permanent et plus excitant. Ils venaient de se marier, mais ils ne voulaient pas que leurs aventures s’achèvent à la fin de leur lune de miel ! Ils ont réussi en rencontrant Rosie.

Ils l’ont trouvée sur Craigslist

Qui est Rosie ? Rosie n’est pas une personne mais le nom de leur domicile ! Après leur mariage, ce couple a cherché sur Internet pour trouver un nouveau lieu de vie. Ils ne se sont pas rendus sur des sites immobiliers, ni sur eBay. Cette fois, cette maison mobile était sur Craigslist.

Source : giggag.com

Oui, c’est vrai que c’est une méthode peu orthodoxe de trouver sa maison, mais ça a très bien fonctionné pour eux. Après avoir cherché sur ce site, ils commençaient à perdre espoir, mais finalement quelque chose a attiré leur attention. Ils ont remarqué un bus Bluebird de 1978, et ils ont immédiatement su que c’était là qu’ils devaient vivre. Un bus scolaire n’est pas la première chose qui nous vient à l’esprit pour y vivre, mais ce couple est astucieux.

Leur maison sur roue

Pourquoi choisir un bus scolaire ? C’est peu ordinaire, mais Mike et Natalie avaient tous les deux de très bonnes raison pour créer une maison sur roues. Ils ont évalué leurs options et il leur a semblé qu’ils n’avaient pas d’autre choix.

Source : loanpride.com

Mike avait toujours voulu une maison lumineuse, et Natalie a toujours été fan des modes de vie alternatifs. Donc ils ont choisi de déménager dans « Rosie » qui était une option parfaite pour ce couple. Ils ont donné un style texan à leur nouveau domicile.

De l’huile de coude

Si vous dépensez $3000 pour votre nouvelle maison, vous ne pouvez pas espérer grand chose. Les prix de l’immobilier ne cessent d’augmenter. En observant leur nouvelle maison de 28 m2, Mike et Natalie savaient qu’ils avaient beaucoup de travail à accomplir.

Source : besttennews.com

Heureusement, le propriétaire précédent du bus était inventif. Il s’en servait de bureau, si bien qu’il avait déjà enlevé les sièges. Ils avaient donc un canevas complètement vierge et leur tâche était donc de redécorer cet espace pour arriver au style qu’ils souhaitaient, un style texan façon Austin, au Texas.

Un résultat impressionnant

Et regardez ça ! Qui aurait cru qu’il était possible de transformer un bus scolaire en une superbe humble demeure ? Vous trouverez ici toutes les pièces traditionnelles d’une maison classique, y compris une petite cuisine, une chambre et un espace habitable.

Source : besttennews.com

Ils n’avaient pas vraiment le choix, mais Mike et Natalie ont choisi un espace ouvert et toutes les pièces du bus communiquent de manière fluide. Le bus a un style moderne avec des murs gris. À ce jour, Mike est toujours ravi de pouvoir observer le bon goût de sa femme et ses talents de décoration !

Vivre le rêve

En choisissant leur nouvel espace de vie, ce couple avait des exigences bien particulières : ils voulaient une atmosphère accueillante et être un lieu où leurs amis et leurs familles puissent se rencontrer.

Source : besttennews.com

Du repas de Thanksgiving aux dîners festifs, Mike et Natalie sont des hôtes extraordinaires ! Dans ses propres mots, Mike nous dit qu’un rassemblement sur le bus ce sont des amis qui « viennent passer du temps ensemble, s’asseoir dans notre petit espace, boire du chai, boire de la bière et manger ensemble. »

Il y a des inconvénients partout

Vivre dans un bus scolaire n’est pas toujours aussi excitant que nous l’avons décrit. Les températures d’Austin peuvent être très élevées et l’été peut être long et épuisant. Ce facteur est d’autant plus extrême lorsque votre résidence est un bus en métal.

Source : cellcode.us

Entre 11 heures et 18 heures, il est quasiment impossible de vivre dans le bus, même avec la climatisation. Mais heureusement, Mike travaille à plein temps dans une entreprise d’installations électriques solaires, tandis que Natalie est une étudiante infirmière à plein temps.

Régler les problèmes

Ce couple travaille autour de leur bus lors des mois d’été, mais qu’en est-il en hiver ? Aussitôt que les températures se calment à Austin, au Texas, ce duo dynamique a rapidement trouvé une solution pour leurs inquiétudes hivernales.

Source : cellcode.us

Ils ont acheté du tissu thermique. Lorsque le temps est froid, ce tissu peut capturer la chaleur. Grâce à des aimants installés dans le tissu du plafond, ils peuvent aussi diviser les pièces et permettre une régulation de la température plus efficace.

Être créatif

Comme vous l’avez probablement vu, Mike et Natalie sont un duo créatif. Ils aiment beaucoup présenter leurs personnalités dans leur nouvelle maison. C’est exactement avec cela en tête qu’ils se sont lancés dans la décoration des lieux.

Source : cellcode.us

Si vous visitez leur bus, il est difficile de trouver un seul endroit où leur créativité n’est pas présente. Peu de gens y penseraient, mais vivant dans une maison en métal, ils ont installé des bandes magnétiques dans divers espaces pour y accrocher leurs couverts et leurs récipients en métal.

Totalement normal

Vivre dans un bus scolaire pourrait en faire rire beaucoup, mais cela n’importe pas à ce couple. Dans une interview Natalie dit « C’est marrant de voir les réactions de certaines personnes, qui pensent que nous sommes un couple de jeunes un peu fous. En réalité, c’est juste une extension d’un mode de vie que l’on a depuis longtemps.”

Source : giggag.com

Depuis leur déménagement, ce couple a été occupé à rénover. Ils aiment beaucoup tenir tout le monde informé de leurs dernières aventures sur leur blog. Nous espérons que ces deux histoires inspireront beaucoup d’autres gens à créer leur nouvelle maison mobile !

© 2021 living magazine all rights reserved

Design and Code by elevate